Cinéphile m'était conté ...

Cinéphile m'était conté ...

Hier au Kosovo (My beautiful Country)

21051415_20131022103443211.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

La guerre du Kosovo n'est qu'un souvenir dans nos mémoires volatiles saturées de conflits plus ou moins compréhensibles à nos esprits occidentaux. Premier long-métrage de l'allemande Michaela Kezele, My beautiful Country, est passé totalement inaperçu lors de sa furtive apparition dans les salles françaises. Le film est pourtant attachant par sa manière délicate d'aborder une guerre apparue bizarrement trop "lointaine et locale" pour s'y intéresser hors les informations télévisées. My beautiful Country trace le portrait d'une jeune veuve, côté serbe, et sa rencontre avec un albanais blessé. Début d'idylle vite rendue impossible par la haine, sentiment que l'héroïne n'a pas les moyens de s'offrir avec deux enfants à charge. Un peu éparpillé dans son propos, ambigu parfois, le film touche par sa très belle photographie et son ton amer. Ce n'est manifestement pas le genre de cinéma qui déplace les foules. Encore aurait-il fallu lui donner un minimum d'exposition, le public est capable d'apprécier autre chose que des blockbusters.

 

My-Beautiful-Country_portrait_w193h257.jpg



08/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres